dimanche 16 septembre 2007

Rendez-vous de rentrée !

Bonjour à toutes et à tous,

Afin de discuter des prochaines échéances électorales, ainsi que du devenir de notre mouvement, nous prévoyons une réunion qui se tiendra à la salle des Fêtes de


Rennepont (52370) - SAMEDI 22 septembre 2007 à 10h

Nous comptons sur votre présence. Merci de me faire part de votre intention (en être ou pas) A bientôt le plaisir de vous revoir. Cordialement.

Gil MELISON-LEPAGE
gil.melison@wanadoo.fr

Nous espérons pouvoir mettre en place un co-voiturage au départ de Saint-Dizier et de Joinville. Merci de prendre contact avec Gil Melison ou David Vasseur (06.87.83.27.75)

vendredi 29 juin 2007

Traité simplifié : Un accord qui sauve les apparences


"Un accord a été trouvé à Bruxelles, qui sauve les apparences et permet de sortir de l'impasse où se trouvait l'Union européenne", juge François Bayrou dans un communiqué, "mais le prix à payer est lourd" : Au lieu d'un "traité court, lisible, compréhensible par tous", "nous aurons une série d'amendements à des traités anciens qui rendent le texte une fois de plus illisible", au lieu d'"un traité simplifié, on aura un traité plus compliqué encore", déplore le président de l’UDF. Autre regret: "on devra attendre 2017" pour que le "mécanisme de décision soit complètement en place, et 2014, après les décisions très importantes de ces prochaines années, pour qu'il commence à peine à produire son effet". "Toutes les innovations du traité constitutionnel qui visaient à rendre l'Europe compréhensible par les citoyens et à lui donner de l'âme ont été abandonnées", regrette François Bayrou. Par exemple, le préambule sur les valeurs de l'Europe ou les symboles d'unité (drapeau, devise, hymne). En revanche, il considère que "des dispositifs intéressants ont été sauvegardés" comme la présidence stable, le haut-représentant pour la politique étrangère. Il approuve également "l'affirmation de la solidarité en matière énergétique et de l'objectif de protection des citoyens européens". "On est sorti de l'ornière, mais en retardant pour une décennie ou en abandonnant" des "objectifs précieux et des progrès essentiels pour les citoyens européens", conclut François Bayrou.

lundi 25 juin 2007

I N V I T A T I O N

Le formidable élan national et local qui s’est manifesté au cours des dernières semaines doit se poursuivre et s’amplifier. C’est pourquoi nous vous invitons à une réunion départementale qui se tiendra



Vendredi 29 juin 2007
à 19 h 30

Hôtel du Nord

52300 JOINVILLE

L’ordre du jour est le suivant :

  • - le point sur les Législatives,
  • - informations nationales,
  • - organisations territoriales de notre mouvement,
  • - campagne de recrutement,
  • - questions diverses.



Cette réunion est très importante pour la poursuite de notre mouvement dans les mois à venir, aussi comptons-nous sur votre présence.

vendredi 15 juin 2007

Message de Philippe Neveu :

Merci pour vos encouragements.

Lorsque que j'ai répondu au JHM, dimanche soir à la Préfecture; j'aurai du commencer par remercier les personnes qui m'ont soutenu et surtout celles qui ont voté pour moi. Mais je venais d'apprendre que je ne passais pas le seuil des 5 % qui ouvre le droit au remboursement de l'Etat.

Je devais aussi féliciter François CORNUT-GENTILLE pour sa brillante réélection.

Je vais publier un message de fin de campagne où je résumerai les bons et les mauvais cotés de ces 3 semaines de campagne.

Ce blog qui a été visité par plus de 1000 personnes va devenir notre lieu d'échange pour le Nord Haute Marne.

L'aventure ne fait que commencer et je compte sur vous pour faire vivre la pluralité.

Philippe NEVEU
Candidat du MoDem.

vendredi 8 juin 2007

Votre blog temporairement gelé :

La loi électorale impose le "gel" des blogs dès le vendredi 8 juin 2007 minuit.

Ré-ouverture Lundi matin pour le second tour de la campagne !

Bon vote à vous tous et vive la Haute -Marne

mercredi 6 juin 2007

Clôture de campagne du premier tour :

Vous êtes tous amicalement conviés au débat de clôture de la campagne du premier tour des Législatives 2007 qui aura lieu :

Le Vendredi 8 Juin à 18h30

La Librairie l'Attente, l'Oubli
46 Avenue de la république

52100 - Saint-Dizier

mardi 5 juin 2007

Deux Perroquets pour un même perchoir !!

A quelques jours du premier tour des législatives, la bataille fait rage au sein de U.M.P. pour la présidence de l'Assemblée Nationale :

Certaines d’être élues et d’obtenir une majorité absolue et incontestable, deux personnalités bien connues de l'UMP : Monsieur Patrick OLLIER ( Hauts de Seine ) et Monsieur Bernard ACCOYER ( Haute Savoie ) se disputent le poste très convoité de gardien de la plus belle « cave » de Paris !

Il me semble qu'il faut d'abord être élu député pour postuler au poste de président.

Le vote et l’opinion des français comptent-ils vraiment pour ces politiques ?




lundi 4 juin 2007

Bayrou plaide pour le "pluralisme à l' Assemblée nationale"

BREST, 3 juin 2007 (AFP) -

François Bayrou, leader du Mouvement démocrate (MoDem), a plaidé dimanche à Milizac près de Brest pour le "pluralisme à l'Assemblée nationale afin que les débats pour l'avenir puissent avoir lieu". "Si un seul parti a 4/5è des sièges, il est impossible d'avoir des débats", a souligné M. Bayrou en référence à un sondage publié dimanche dans le JDD accordant entre 420 et 460 sièges à l'UMP.

"Qu'est-ce qu'on peut trouver de plus désespérant en démocratie que d'avoir un seul parti qui tienne tous les leviers de commande sans aucune exception et une majorité de 4/5 des sièges?", s'est interrogé M. Bayrou lors d'un entretien avec la presse.

Parmi les débats indispensables "pour que les Français puissent peser sur les décisions", M. Bayrou, venu soutenir les candidats du MoDem des 8 circonscriptions du Finistère, a cité le projet d'instauration d'une franchise en matière de sécurité sociale "qui conduira des familles (..) à ne pas appeler le médecin" sans pour autant permettre "de boucher le trou de la sécurité sociale".

Il a également critiqué la suppression de la carte scolaire qui aboutira à "trier les élèves selon les relations pour les uns, selon le dossier pour les autres" avec pour "conséquence mécanique" la création "d'établissements de 1ère classe, d'établissements de deuxième classe, et d'établissements de troisième classe".

M. Bayrou, qui ne veut pas d'élus "pour défendre le pouvoir face aux citoyens mais des élus qui sont là pour défendre les citoyens face au pouvoir" a indiqué qu'au soir du premier tour nous verrons quelle est la meilleure solution pour obtenir le pluralisme à l'Assemblée nationale. Nous examinerons ça circonscription par circonscription", a-t-il dit.

Nouveau tract de campagne :



Télécharger notre nouveau tract de campagne : (Cliquez ICI...)